éducation sentimentale (Roman-performance)

éducation sentimentale (Roman-performance)
Plus
ÉDUCATION SENTIMENTALE (ROMAN-PERFORMANCE)

Création du 17 au 28 septembre 2018 au Phénix - Scène nationale Valenciennes - Pôle européen de création
Adaptation et mise en scène Hugo Mallon d’après le roman de Flaubert
Musique originale de Aurélien Hamm


"Quelle forme faut-il prendre pour exprimer parfois son opinion sur les choses de ce monde, sans risquer de passer, plus tard, pour un imbécile ? Cela est un rude problème."

Flaubert, Lettre à George Sand, 19 décembre 1867

Le spectacle

L’Éducation sentimentale est pour beaucoup l’œuvre qui a fait entrer le genre roman dans la modernité. Roman de l’absence d’action, aussi bien du point de vue de la narration que du comportement de son héros Frédéric Moreau, il est le lieu d’invention de règles narratives entièrement neuves. Incompris de la plupart de ses contemporains, il faut attendre sa redécouverte par Marcel Proust pour qu’il soit considéré comme le chef d’œuvre du Flaubert, et plus largement comme un tournant dans l’histoire de la littérature, qui inspirera nombre de romanciers des XXe et XXIe siècles.

Le roman dépeint l’existence de Frédéric Moreau ent’re 1840 et 1869, de ses dix-huit à ses cinquante-sept ans. Ces années seront celles d’une désillusion amoureuse et politique, où Frédéric glissera à la fois sur la Monarchie de Juillet, la révolution de 1848, la Seconde République, le Coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte et le Second Empire, et sur quatre figures féminines : Mme Arnoux, Rosanette, Mlle Louise et Mme Dambreuse.

Rêvée et mûrie pendant des années, cette Éducation sentimentale (Roman-performance) s’annonce comme un vrai défi : faire théâtre du plus roman des romans, du plus inadaptable des textes. Jamais porté à la scène ou à l’écran, il nous semble pourtant que le roman de Flaubert porte aujourd’hui une si grande urgence qu’il est temps de s’y attaquer.

Nous n’aurons d’autre choix que de mettre en crise le théâtre, de continuer à inventer un nouveau rapport épique au plateau. Au centre, il y a cette question : comment inventer sa vie, comment espérer aimer, comment prétendre s’engager dans un monde où tout n’est que parodie, où seule la répétition semble possible ? On y parle d’amour, d’amitié, d’engagement politique, d’inadéquation au réel, de quête du sens. Il thématise aussi des questions au centre de notre travail artistique : comment représenter la vie de manière juste ? comment s’abstenir de juger ? comment ne pas être bêtes dans nos œuvres ?

Ce sera un spectacle sur le monde, sur notre monde, sur la jeunesse, sur notre jeunesse, vus à travers cette oeuvre immense. Il y aura plusieurs “pauses” dans ce spectacle-fleuve, “pauses” dont on se souviendra. On y verra des apparitions, des vraies. On y entendra beaucoup de musique et de chansons, celles d’Aurélien Hamm a.k.a. Saint DX, qui composera et interprétera la bande originale du projet. On pourra s’y exprimer sur les choses de ce monde. On y apprendra à se servir d’une tronçonneuse. On y écoutera le texte original de Flaubert. Et surtout, on se demandera s’il est encore possible de s’engager en politique, s’il est encore possible d’aimer, et si ces deux questions n’en font pas finalement qu’une.

Vidéo

Générique

Réalisation / L’Éventuel Hérisson Bleu
Adaptation, dispositif et mise en scène / Hugo Mallon
Musique originale, arrangements et interprétation / Aurélien Hamm
Sonorisation / Ludovic Heine
Lumières et vidéo en direct / Luc Michel
Scénographie / Marine Brosse
Costumes / Alix Descieux-Read
Régie générale / Romain Crivellari

Avec / Stéphanie Aflalo, Marion Bordessoulles, Romain Crivellari, Aurélien Hamm, Aude Mondoloni, Antoine Thiollier et Maybie Vareilles

Production : L’éventuel hérisson bleu
Co-production : Campus décentralisé Amiens-Valenciennes (pôles européens de création le phénix scène nationale Valenciennes et la Maison de la Culture d’Amiens) / Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale / Maison du Théâtre d’Amiens-métropole -Scène conventionnée / Théâtre du Chevalet - Scène conventionnée, Noyon
Avec le soutien du Ministère de la Culture/DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France, du Conseil départemental de l’Oise, du DIESE Auvergne-Rhône-Alpes, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM.
Soutiens : Théâtre municipal Berthelot, Montreuil / Théâtre Tout Thérain, Canny sur Thérain
Hugo Mallon est artiste accompagné par le phénix - scène nationale de Valenciennes dans le cadre du Campus du Pôle européen de création
Création du 17 au 28 septembre 2018 au Phénix, SN Valenciennes - Pôle européen de création

Les dates

Saison 19-20 TOURNEE Théâtre du Beauvaisis - SN 2 représentations
21 et 22 janvier 2019 TOURNEE Maison de la Culture d’Amiens - Festival Tendance Europe 2 représentations
17 - 28 septembre 2018 CREATION Le Phénix, SN Valenciennes-Pôle européen de création 10 représentations
20 août - 17 septembre 2018 Résidence de création Le Phénix-SN Valenciennes-Pôle européen de création
2 mai-11 mai 2018 Résidence de création Théâtre du Chevalet, Noyon
23 avril-2 mai 2018 Résidence de création Maison du Théâtre d’Amiens
4-15 septembre 2017 Résidence de création Maison du Théâtre d’Amiens Présentation publique le 14 septembre à 18h00
10-21 avril 2017 Résidence de recherche Maison du Théâtre d’Amiens Présentation publique le 21 avril à 14h30
15-22 mars 2017 Résidence de recherche Théâtre Tout Thérain, Canny sur Thérain
27 février-3 mars 2017 Résidence de recherche Théâtre Berthelot, Montreuil Présentation publique le 3 mars à 15h
11-22 avril 2016 Résidence de recherche Maison du Théâtre d’Amiens Présentation publique le 22 avril à 15h30

Photographies de répétition

c vinciane verguethen - voyez-vous