APRÈS APRÈS

APRÈS APRÈS
Plus
APRÈS APRÈS
Théâtre/Fête/Ménage
Création prévue saison 25-26
Spectacle écrit et mis en scène par Sacha Bordes
Durée 1h10


" Nous sommes là où notre présence fait advenir le monde, nous sommes pleins d’allant et de simples projets, nous sommes vivants, nous campons sur les rives et parlons aux fantômes, et quelque chose dans l’air, les histoires qu’on raconte, nous rend à la fois modestes et invincibles. Car notre besoin d’installer quelque part sur la terre ce que l’on a rêvé ne connaît pas de fin. " Mathieu Riboulet, Nous campons sur les rives

Note d’intention

" Ce que je vis transforme les rêves que je fais, mon rapport au monde et donc aux histoires. À celles dont j’ai besoin et celles que je veux raconter. Être trans me reconnecte à une histoire de laquelle je me tenais éloigné. Dont j’avais peur surtout.
Je rêve différemment.
J’aime différemment.
J’entre différemment en relation et en résonance avec les êtres et les éléments qui m’entourent.
Je me bats pour autre chose que correspondre à la société et à ses normes.
Cette lutte était, depuis mon enfance, perdue d’avance. Et puis, j’en ai d’autres à mener et qui m’occupent tout entier.
Je vais vous raconter ce que je vois en rêve.
J’ai envie de vous raconter une histoire pour espérer collectivement à une fin du monde qui serait en fait le début d’un autre. Y contribuer imaginairement, avec ce que je traverse.
Cette histoire commence par une démangeaison... "

Après Cassandra comme un journal, solo créé en 2018 dont la reprise et la tournée ont été avortées avec la crise sanitaire, et après l’écriture d’un texte - HAPAX - pour la metteuse en scène Aurore Magnier - cie La Ponctuelle, Sacha Bordes continue son exploration de territoires de l’intime et des parties oubliées ou silenciées de l’Histoire, à travers la mise en fiction et la rencontre science-fictionnelle de personnages historiques, du domaine familial ou public.
Dans ce spectacle-duo, Sacha compose une rhapsodie apocalyptique à deux personnages et beaucoup de voix qui les hantent.

Le spectacle

Yolande, personnage mythomane ou mythique, femme de ménage, organise des fêtes clandestines sur ses lieux de travail. Des fêtes - comme elle dit - pour les bigarré·es du cul et du cerveau, les raté·es de la normalité et [s]es grands-mères. Mais aujourd’hui, elle a une petite crise de foi. Sa dernière fête était ratée, elle sait pas comment faire repartir le temps, l’ordre du monde. En même temps, elle se demande si elle a pas envie que tout s’arrête, alors elle attend.
Auxilio, personnage énigmatique dont on ne sait pas très bien s’il est dans la tête de Yolande ou s’il s’agit de son passé ou de son futur, prépare (nettoie ?), en chantant, sa fête pour retarder la fin du monde. Guérillère quichottesque, vêtu·e d’armures aussi inépuisables qu’inutiles, il se tient prêt pour la toujours-ultime bataille.
Les catastrophes et tragédies intimes dialoguent avec les catastrophes et tragédies collectives dans un remue-ménage que Yolande et Auxilio, avec opiniâtreté, s’acharnent à suspendre pour en retarder le déferlement.
Dans une mise en scène épurée qui met en avant le récit de Yolande et laisse l’espace libre à la folie pragmatique d’Auxilio, les spectateurices pourront plonger dans deux espaces-temps différents, qui, à un moment, se rencontreront. S’entrechoqueront alors de nouvelles images et des vieilles idées, des images anciennes et des nouvelles manière de rêver.
Ce spectacle est aussi un moyen, pour Sacha Bordes, de faire la perruque à la société dans laquelle il vit. La perruque, c’était ces créations faites par les ouvrier·es sur leur temps de travail et avec leurs outils de travail, une manière de résister et de rêver. Ainsi, Sacha fait le pari d’une économie circulaire où les déchets de notre société par différents processus de transformation et de métamorphoses, deviendront, sur scène, le temps de la représentation, une histoire vivante et porteuse d’espoir. Un spectacle-phénix.

Générique

Conception, texte et mise en scène / Sacha Bordes
Scénographie / Marine Brosse
Costumes / Alix Descieux-Read
Création sonore / Aude Rabillon
Création lumières / Samaële Steiner
Collaboration artistique / Hugo Mallon

Avec / Barbara Atlan et Sacha Bordes

Production : l’éventuel hérisson bleu
Coproductions (en cours) : happynest #7, plateforme émergence SUPERAMAS /
Partenariats (en cours) : Théâtre de la Commune - CDN Aubervilliers / Théâtre du Chevalet - scène conventionnée de Noyon / NGaT (Nouveau Gare au Théâtre) - Vitry-sur-Seine
Avec le soutien du Ministère de la culture - DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France, du Conseil départemental de l’Oise,

Calendrier

10-14 avril 2023 RÉSIDENCE de recherche NGAT
11-22 septembre 2023 RÉSIDENCE de recherche et d’écriture Théâtre du Chevalet - scène conventionnée de Noyon sortie de résidence
16-20 octobre 2023 RÉSIDENCE d’écriture La Commune - CDN Aubervilliers lecture + présentation de projet le vendredi 20 octobre à 11h
novembre 2024 RÉSIDENCE en recherche de lieu
novembre 2024 MAQUETTE Journées happynest#7 date à venir
juin 2025 RÉSIDENCE de création 1 en recherche de lieu
décembre 2025 RÉSIDENCE de création 2 en recherche de lieu
janvier 2026 CRÉATION en recherche de lieu