Présentation et équipe

Présentation et équipe
Plus

Lou Chrétien-Février, Hugo Mallon, Antoine Thiollier et Marion Bordessoulles
Photo Mart‎ín Noda

L’Eventuel Hérisson Bleu

L’éventuel hérisson bleu est un ensemble de création théâtrale fondé en 2009 par cinq amis, alors étudiants à Paris. Quatre artistes assurent aujourd’hui collectivement sa direction. Ils sont comédiennes, comédiens, autrices, auteurs, metteuses et metteurs en scène, et partagent l’outil qu’est l’EHB, véritable plateforme de création. Ils expérimentent un rapport collectif, toujours renouvelé, au travail de plateau, tandis que chaque spectacle est le fruit d’une vision artistique singulière et du parcours de son auteur. Suivant les projets, ce noyau dur s’associe à d’autres artistes (éclairagistes, musicien•ne•s, scénographes, comédien•ne•s, vidéastes...) dans un compagnonnage ponctuel ou durable.

En 2011, la compagnie s’installe sur le territoire de la Picardie Verte, dans l’Oise, où elle organise à partir du lieu qu’elle occupe, le t ! t ! t ! (Théâtre Tout Thérain), plusieurs événements (Festival Tout Thérain, petites formes in situ...). Compagnie en résidence à Mains d’Oeuvres entre 2012 et 2015, à la Maison du Théâtre d’Amiens entre 2015 et 2018, l’Eventuel hérisson bleu sera artiste associé au Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale à partir de 2020.

Les membres


MARION BORDESSOULLES

Marion Bordessoulles se forme en tant que comédienne dans différents conservatoires (Kremlin­-Bicêtre, Orléans), au Cours Florent puis à l’École du jeu, sous la direction de Delphine Eliet. Elle y suit l’enseignement de Nabih Amaraoui, Mariana Araoz, Delphine Eliet et Yumi Fujitani. Elle est également l’élève de Françoise Merle et de Romain Fohr. Elle suit plusieurs stages avec le Théâtre Pôle Nord, François Orsoni ou encore à l’académie des Arts de Minsk. Elle joue dans tous les spectacles de l’Eventuel hérisson bleu depuis 2009. En 2012, elle reçoit l’Aide à l’encouragement du CNT pour son premier texte, « Les Hommes qui tombent », lu au Théâtre de l’Aquarium en 2013 dans le cadre des « Lundis en coulisses ». En 2015, elle participe aux premiers « labos » du hTh ­ CDN de Montpellier sous la direction de Laurent Berger, Juan Navarro et Daniel Romero. Elle travaille ensuite avec la Divine Compagnie et joue dans la mise en scène de Sarah Calcine, « Mi Muñequita » d’après Gabriel Calderon et Electre de Sophocle. Elle est diplômée d’un master 2 d’Histoire des techniques portant sur la pensée technologique dans le théâtre et la machinerie théâtrale baroque sous Louis XIV. En 2018, elle créera dans le cadre de l’Eventuel hérisson bleu, à la Maison du Théâtre d’Amiens, son solo « Cassandra comme un journal », journal intime théâtral d’une personne transgenre.
contacter Marion

LOU CHRETIEN-FÉVRIER

Née en 1989, Lou Chrétien se forme d’abord au C.N.R. de Boulogne en danse classique et contemporaine. Elle suit ensuite une formation de comédienne au Conservatoire du 8e arrondissement à Paris, à l’EDT 91, à l’Ecole du Jeu, puis intègre l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, où elle travaille notamment avec Martial di Fonzo Bo, Pierre Maillet, Cyril Teste.... Elle joue dans la quasi totalité des spectacles de l’Eventuel hérisson bleu depuis 2009. En 2010, elle écrit « Serre », un texte qui sert de base au laboratoire théâtre/danse qu’elle dirige au sein de la compagnie. En 2013, elle est lauréate de l’Aide d’encouragement du Centre national du théâtre pour son deuxième texte, « Les Petits ». Elle joue sous la direction de Marie-Josée Malis (« Dom Juan »), Florian Pautasso (« Iraisonné Incroyable Impossible Baiser »), Martial di Fonzo Bo (« M comme Meliès), Guillaume Béguin (« Titre à jamais provisoire »). Elle est fondatrice et interprète du groupe de musique féministe MAMEL. Elle est en préparation de son premier spectacle, « Pourquoi pas vivre tout nu ».

HUGO MALLON

Né en 1989, Hugo Mallon est metteur en scène, auteur et comédien. Il se forme en classe préparatoire littéraire spécialité théâtre au lycée Fénelon à Paris puis à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense où il travaille notamment avec Jean-Michel Desprats, David Lescot, Christophe Triau, Sabine Quiriconi. Il est diplômé d’un master 2 recherche en Etudes théâtrales mené sous la direction d’Emmanuel Wallon. Il suit en parallèle une formation de comédien à l’Ecole du Jeu à Paris, sous la direction de Delphine Eliet, et lors de stages auprès de Gilles David, Laurence Mayor, Mikaël Serre, François Orsoni... Il joue dans toutes les créations de l’Eventuel hérisson bleu depuis 2009, mais aussi dans les spectacles de Mario Batista et François Orsoni. En tant qu’auteur, il écrit en 2010 « Pour une époque sans monstres », texte lauréat de l’Aide d’encouragement du Centre national du Théâtre. Il est accueilli en résidence d’auteur à La Chartreuse­-CNES de Villeneuve lez Avignon en 2011 et 2012, où il donne lecture publique de plusieurs de ses textes, notamment « Minuit cinquante premier décembre », qu’il crée en 2014. En 2015, il crée le conte futuriste tout terrain « C’était il y a très très longtemps mais ce n’était pas loin », présenté dans de nombreux espaces extérieurs ruraux ou urbains. La même année, il commence à travailler sur « Education Sentimentale (roman-performance) », créé en septembre 2018 au phénix, SN Valenciennes.
contacter Hugo

ANTOINE THIOLLIER

Né en 1988, Antoine Thiollier suit une formation de comédien aux Cours Florent et lors de stages auprès de Pierre Debauche, Mikaël Serre, Yves­ Noël Genod, Romain Fohr, Françoise Merle, François Orsoni, Nabih Amaraoui et Delphine Eliet. Il joue dans tous les spectacles de l’Eventuel hérisson bleu depuis 2009. En 2014, il joue dans « Rester vivant », mis en scène par Yves­-Noël Genod (Festival d’Automne, Théâtre du Rond­ Point). Il est assistant de Sylviane Fortuny sur plusieurs projets. Il est diplômé d’un master 2 d’Histoire culturelle, sous la direction de Pascal Ory et Pascale Goetschel, consacré au Festival d’Automne et à Alain Crombecque. Il écrit « Onze séances », réflexion sur la place de la culture dans la société, texte lauréat 2012 des Journées de Lyon des auteurs de théâtre (Prix Jean-­Jacques Lerrant). En 2015, il met en scène dans le cadre de l’Eventuel hérisson bleu « Victor Bang », son premier texte jeune public, finaliste du Prix Annick Lansmann. En 2016, il signe le livret et la mise en scène de Les Constellations-une théorie, opéra de science-fiction pour lequel il est lauréat de la Bourse d’écriture de la Fondation Beaumarchais SACD, créé au Bateau Feu - SN de Dunkerque avec l’Opéra de Lille. Il est aussi co-fondateur et directeur artistique du festival La Brèche, Nouveaux territoires de la musique en Savoie, qui connaîtra sa troisième édition en 2019.
contacter Antoine

Les compagnons de route


STEPHANIE AFLALO, comédienne.

Née en 1991, Stéphanie Aflalo intègre le Studio de formation théâtrale de Vitry­ sur­ Seine où elle suit tour à tour les enseignements de Florian Sitbon, Nadine Darmon et Jean­-Louis Jacopin, grâce auxquels elle participe régulièrement à la création de nombreux spectacles au Lavoir Moderne Parisien. En 2011, elle intègre directement la 3ème année du cours Florent. Avec Maya Peillon, elle fonde la compagnie GINA VNAUS, au sein de laquelle elle monte deux spectacles à la Loge en 2014 et « Histoire de l’Oeil » d’après G.Bataille en 2017. Elle travaille avec Florian Pautasso sur plusieurs spectacles : « Quatuor Violence », « Incroyable Irraisonné Impossible Baiser », « Flirt » et « Notre Foyer », qui sera créé en octobre 2017 aux Subsistances de Lyon... Avec l’Eventuel hérisson bleu, elle joue dans « Minuit Cinquante Premier Décembre » en 2014, dans « Et qu’on regarde l’heure il est toujours midi » en 2015 et dans "Education sentimentale" en 2018. En 2017, elle joue dans « Tunnel Boring Machine » de Yuval Rozman, créé au Phénix - SN de Valenciennes dans le cadre du festival Next. Elle est diplômée d’un master 2 de philosophie consacré à Nietzsche et Bataille.

ROMAIN CRIVELLARI, régie générale, scénographie, son, jeu.

Né en 1988, Il sort de l’école du Théâtre national de Strasbourg en 2010 après s’être formé dans la section Technique du spectacle, où il a travaillé avec Gildas Milin, Joël Jouanneau, Margarita Mladenova et Ivan Dobchev du Théâtre Laboratoire Sfumato, Pierre­-Yves Chapalain, Julie Brochen, Anne­-Françoise Benhamou et Jean­-Paul Wenzel. Il travaille ensuite en tant que régisseur général pour Marc Paquien, Philippe Ulysse, Blandine Savetier et Véronique Widock. Il réalise des créations lumières pour Catherine Riboli et Mario Batista. Pour « La Tragédie du vengeur » mise en scène par Jean­-François Auguste, il conçoit la création sonore et interprète ses compositions musicales sur scène. Régisseur pour la compagnie sur « J’expire aux limbes d’amour inavoué », il signe la scénographie et assure la régie générale de « Et qu’on regarde l’heure il est toujours midi », « Les Constellation­-une théorie », et sera sur scène dans « Education sentimentale ».

ALIX DESCIEUX-READ, costumière et création costumes.

Née en 1988, Alix Descieux Read obtient en 2009 un diplôme des métiers d’art (DMA) costumier-réalisateur à l’école Paul Poiret, elle fabrique des costumes en atelier pour le spectacle vivant (Fantasio mise en scène Julia Vidit - CDN de Thionville-Lorraine) ou le cinéma (Les Trois mousquetaires, Les Adieux à la reine, Les Femmes du sixième étage, Madame Bovary, Les Malheurs de Sophie). Elle travaille aussi en création haute couture (collection printemps été 2011 et 2012 chez Givenchy) ainsi que pour la télévision, le théâtre de rue ou la publicité. Elle est costumière pour la compagnie de l’Eventuel Hérisson Bleu sur la quasi totalité de ses spectacles depuis 2012.

ROMAIN LOUVEAU, musicien, jeu.

Né en 1989, Romain Louveau assure la création, les arrangements et l’interprétation des musiques de J’expire aux limbes d’amour inavoué puis de Et qu’on regarde l’heure il est toujours midi. Ancien élève de Hervé Billaut en cycle de perfectionnement au CRR de Lyon, il se dédie au travail avec les chanteurs et de musique de chambre. Il a participé à la classe de Jeff Cohen au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, lors de concerts au Musée du Louvre et au Théâtre du Châtelet, et a suivi les conseils de la pianiste Susan Manoff. Il accompagne au Conservatoire depuis trois ans les élèves de la classe d’Emmanuelle Cordoliani. En duo avec la violoniste Fiona Monbet, ils a remporté le Prix de musique de chambre avec piano au concours de l’ISA -International Summer Academy du Conservatoire de Vienne (Universität für Musik und Dartellende Kunst) où ils ont suivi les masterclasses de Miguel Da Silva (quatuor Ysaÿe), Jan Talich, Josef Kluson et Hatto Bayerle (Quatuor Berg). Il a participé à de nombreux Festivals : Rendez-vous de Rochebonne, Festival des Nuits romantiques (concerts jeunes talents), Festival de Musique de Chambre du Larzac… En 2017, il crée La Brèche, festival de musique de chambre du Lac du Bourget en Savoie d’où il est originaire Site perso

LUC MICHEL, création lumière, régie générale.

Né en 1992, après une licence de philosophie à la Sorbonne en 2011 et un diplôme de Réalisateur lumière à l’ENSATT en 2014 sous la direction de Christine Richier, Luc Michel s’investit dans un travail de création lumière avec de jeunes compagnies entre Toulouse, Lyon, Paris et Amiens. Il travaille aussi avec Stéphane Braunschweig, Blandine Savetier, Muriel Coquet, Louise Vignaud... Il est le créateur lumières de l’ensemble sur tous les spectacles de L’Eventuel Hérisson Bleu depuis 2011.